Quotidien avec Yann Barthès se penche sur les zones blanches via un cas insolite

Quotidien avec Yann Barthès se penche sur les zones blanches via un cas insolite

Des heures d’attente avant de pouvoir ouvrir un mail.

Récemment, Univers Freebox vous remontait une histoire peu commune et symbole de la fracture numérique notable en France. Afin d’interpeller les pouvoirs publics en raison de l’absence du haut débit dans sa commune, le maire de Bougey, une petite municipalité de Haute-Saône avait appelé ses habitants à boycotter les élections législatives. Ce dernier dénonçait ainsi « d’importantes perturbations sur le réseau » et réclame le raccordement de son village à la fibre optique au nom de l’égalité d’accès au haut débit. Finalement, il semblerait que ses administrés aient pris mot du courrier reçu, les incitant à ne pas aller voter lors des deux tours puisque ce village est l’un de ceux qui ont le moins voté dans l’hexagone avec 90% d’abstention. Les équipes de Quotidien sur TMC sont allées à la rencontre du maire de Bougey qui déclare "payer parfois des heures complémentaires à sa secrétaire pour faire son travail", car cela peut prendre des heures pour ouvrir un mail.