TPMP : C8 répond au CSA en dénonçant un “acharnement”

TPMP : C8 répond au CSA en dénonçant un “acharnement”

 

La sentence est tombée mercredi 7 juin dernier, le CSA a sanctionné "touche pas à mon poste" le talk-show de C8, en lui interdisant la diffusion de spots publicitaire avant, pendant et après l’émission.

La chaîne s’est indignée de cette décision et la juge "disproportionnée et discriminatoire". Elle soulève également un problème d’iniquité lors du traitement des sanctions. En effet dans son communiqué, C8 dénonce le fait "que de nombreuses séquences problématiques diffusées à la télévision et à la radio ne font quant à elles l’objet d’aucune réaction. " Pourtant, C8 a tenté d’alerter le CSA sur l’acharnement subi par la chaîne et son programme phare par le biais de lettres envoyées à M. Olivier Schrameck, président du CSA. 

C8 peut faire appel de cette décision, en attendant l’interdiction publicitaire prendra effet dès lundi 12 juin prochain. Il n’est pas sans dire que cette décision va fragiliser l’équilibre économique de la chaîne.