Trafic Internet en France : domination sans partage des géants américains, Canal+ fait de la résistance

Trafic Internet en France : domination sans partage des géants américains, Canal+ fait de la résistance

Selon le rapport annuel de l’Arcep sur l’état de l’internet, 55% du trafic internet dans l’hexagone proviendrait fin 2016 de Google, Netflix, Facebook, Akamai ou encore Apple. Seul Canal + et OVH se démarquent côté français.

Si la concentration ne cesse de s’intensifier, force est de constater que le streaming (50% du trafic internet en 2015) , c’est-à-dire le visionnage en ligne de vidéos (films, séries TV etc), prend le large en terme de volume et d’usage alors que la navigation web et le téléchargement ne prennent que 15% des données échangées. Etabli à partir des données de Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom dont la participation est primordiale pour avoir des informations précises et décrivant l’état réel du marché de l’interconnexion en France, ce classement montre qu’à eux seuls Google, Netflix et Facebook représentent 47% au 31décembre 2016.

 

 

Ainsi Google est largement en tête grâce à Youtube avec 30%, loin devant Netflix (9%). Canal + profite également du streaming et se glisse à une honorable 5ème place, devançant l’autre français du classement, la licorne OVH qui se démarque en tant qu’hébergeur. A noter qu’au quatrième rang figure Akamai, une entreprise américaine spécialisée dans la mise à disposition de serveurs de cache pour les entreprises. Enfin d’après l’Arcep, le trafic internet a progressé de 36% entre fin 2015 et fin 2016.