Votre opérateur a profité de l’intégration du roaming pour augmenter ses tarifs ou supprimer des services ? L’UFC-Que choisir lance un appel à témoin

Votre opérateur a profité de l’intégration du roaming pour augmenter ses tarifs ou supprimer des services ? L’UFC-Que choisir lance un appel à témoin
 
En mars, Free Mobile annonçait qu’il améliorait son forfait illimité en incluant le roaming dans 35 pays (Europe, (Etats-Unis, Canada, Israël, Australie, Afrique du Sud et Nouvelle-Zélande).) et en ajoutant 5Go de plus par mois uniquement dédiés au roaming.
 
Tous ces ajouts se sont faits sans augmentation de tarif et sans suppression d’autres services. Mais ce n’est pas le cas chez tous les opérateurs. En effet, comme vous l’a rapporté Univers Freebox, Bouygues Télécom a profité de l’intégration du roaming en Europe, pour augmenter certains de ses tarifs, mais également pour supprimer plusieurs services. Idem chez Sosh où les abonnés ne disposeront plus de l’application Libon gratuitement.
 
Afin de faire un état des lieux des modifications de forfaits liées à l’intégration du roaming en Europe (qui sera obligatoire le 15 juin), l’UFC-Que Choisir vient de lancer un appel à témoin. L’association de consommateurs explique « Alors que la fin des frais d’itinérance (roaming) au sein de l’Union européenne, prévue pour le 15 juin, approche, votre opérateur de téléphonie a modifié votre forfait mobile : augmentation du prix, changement du tarif hors-forfait, suppression de certains services, etc. Votre témoignage nous intéresse. »
 

Apportez votre témoignage à l’UFC Que Choisir