Iliad reste l’opérateur télécoms le plus dynamique et ambitieux en France

Iliad reste l’opérateur télécoms le plus dynamique et ambitieux en France

D’après le magazine La lettre des placements édité par Le Particulier, le groupe de Xavier Niel reste sans conteste « le challenger le plus ambitieux » et « l’opérateur le plus dynamique » sur le marché des télécoms.

Les chiffres vont dans le sens d’Iliad d’après l’hebdomadaire qui justifie son point de vue en se basant sur les derniers résultats trimestriels de Free avec un chiffre d’affaires en croissance de 6,9% (1,22Md€), « le fixe gagnant 5% à 697,8M€ quand le mobile s’adjuge 9,3% à 528,6M€ ». Ainsi le groupe reste le premier recruteur sur le mobile pour le 21ème trimestre consécutif avec 240000 clients supplémentaires au premier trimestre, devant Bouygues (+130000), Orange (+73000) et SFR (+47000). Sans oublier le fixe et l’accélération d’Iliad (+60000 clients) dont la majorité en FTTH qui permet au groupe d’asseoir son rang de deuxième opérateur fibre en France, derrière Orange.

Le Lettre des placements souligne qu’en dépit d’un marché boursier « en plein doute » et alors que Free était en net repli à Paris après la publication de ses chiffres le 18 mai (-2,72% à 227,10 euros), les résultats du groupe sont sans surprise et confirment sa position d’acteur le plus ambitieux du secteur. L’hebdomadaire boursier estime également que le nombre de recrutements « anticipe les anticipations du consensus que ce soit sur le mobile ou dans la fibre. » Avant d’ajouter que le fait que Free poursuive normalement son déploiement en 4G (80% de la population) et que la fin de l’accord d’itinérance avec Orange approche de plus en plus, cela élèvera « mécaniquement » la rentabilité d’Iliad. Aujourd’hui à l’ouverture de la Bourse de Paris, l’action du groupe s’élevait à 230,70€. D’ailleurs ce matin Bryan Garnier (cabinet) a réaffirmé sa recommandation " achat" sur Iliad, en remontant sa valeur intrinsèque de 220 à 255 euros.