L’Ecole 42 de Xavier Niel à fond les manettes vers l’innovation avec un nouveau programme baptisé « Matrice »

L’Ecole 42 de Xavier Niel à fond les manettes vers l’innovation avec un nouveau programme baptisé « Matrice »

L’école gratuite et atypique de codage fondée en 2013 par Xavier Niel a mis en place d’après l’Usine Digitale un nouveau programme, « Matrice », dans l’optique d’éviter à ses étudiants en fin de cursus de tomber dans l’immobilisme et ce, en les préparant à créer des entreprises via l’innovation. Un secteur que l’Ecole 42 souhaite coûte que coûte développer en France.

Le risque avec l’Ecole 42 et selon son directeur général, Nicolas Sadirac, c’est qu’un étudiant se trouve à la sortie à « gérer l’administration réseau de la BNP, cela veut dire qu’on a tout raté. Notre objectif, ce n’est pas que la BNP continue de marcher, c’est qu’elle se transforme ». Avec le programme Matrice lancé le 23 mai dernier, l’Ecole 42 veut ainsi développer un cadre de développement pour ses élèves en fin de cursus en les armant le plus possible afin que ces derniers innovent en créant des entreprises. En ce sens , Matrice se veut donc être un long programme de création et d’entrepreneuriat inter-écoles (interdisciplinarité) qui est « structurellement autonome, pédagogiquement intégré dans 42 » et qui rattache l’école et l’incubateur partenaire Creative Valley à de nombreux acteurs institutionnels ou entreprises. En clair le but est de confronter « sciences humaines et technologies, recherche et entreprises, étudiants et professionnels », explique l’école, afin que cet ensemble génère de nouvelles idées et produisent des solutions dans différents secteurs. 

La philosophie de l’Ecole 42, c’est que l’innovation se fait à plusieurs. Ainsi la formation se déroule en 10 mois par équipe de quatre à huit étudiants dont chacune est accompagnée par un ou deux partenaires (privé ou public). Chaque équipe porte ainsi un projet et devra passer par quatre étapes majeures allant de « l’immersion » à « l’action » en passant par « l’élaboration et la production ». D’après l’Usine Digitale, cinq matrices sont déjà en cours et parmi les acteurs partenaires des étudiants participant à la formation , on retrouve entre autres, l’Institut Pasteur (matrice portant sur l’autisme) ou encore la Marine Nationale qui a rejoint la dernière matrice basée sur l’environnement maritime.