Un petit tour dans le cimetière des marques télécoms, sans Free ni Bouygues Telecom

Un petit tour dans le cimetière des marques télécoms, sans Free ni Bouygues Telecom

Alors que SFR sera rebaptisé Altice en juin 2018, nombreux sur la toile se replongent dans leurs souvenirs et font état de marques disparues dans le monde des télécoms français, force est de constater que la liste est longue… Wanadoo, Tele2, Itinéris, Noos, Neuf, Cegetel, Club-Internet, Tiscali, Numericable, AOL, Virgin Mobile etc. Parmi les épargnés, Free et Bouygues Telecom font de la résistance depuis leur création.

Fusion, acquisition, faire table rase du passé, être crédible à l’international, tout mettre sous une même bannière afin de réduire ses dépenses marketing, se relancer, bref les raisons peuvent être multiples quand il s’agit de changer de nom. Voici un court aperçu.

 

 

L’exemple de Wanadoo, Ola et Mobicarte

C’est le besoin d’une visibilité à l’international à l’instar d’Altice et le désir de ne plus faire allusion à l’Etat depuis sa privatisation en 1998, qui ont poussé France Télécom à changer de nom, remplacé par Orange en 2013 qui n’est qu’autre que le nom de sa société de téléphonie mobile britannique rachetée en 2000. Mais en 2001, le groupe avait déjà pris les devants en remplaçant ainsi ses marques de services mobiles Itineris, Ola et Mobicarte par Orange et en rebaptisant du même nom sa branche internet Wanadoo en 2006. Aujourd’hui tout est plus simple, Orange est l’unique couleur de l’opérateur historique.

 

 

Numericable, Neuf Cegetel, AOL, Virgin Mobile 

Plus récemment puisqu’il s’agit de novembre 2015, Numericable a perdu son nom dans le cadre du rachat de SFR. C’est finalement la marque la plus emblématique qui gagné. Et parfois la valse des changements de noms est plus compliquée et donne bien des migraines, comme la fusion-acquisition difficile entre Neuf Telecom et Cegetel en 2005, puis le rachat de AOL France en 2006 et la prise de contrôle de Club Internet et des activités internet de Tele2 par Neuf Cegetel. Avant que le mariage de ce dernier avec SFR ne soit acté en 2008 et que Neuf Cegetel passe sous la bannière de SFR officiellement le 1er avril 2009, non ce n’était pas un poisson d’avril. Virgin Mobile aussi a fait les frais de la force du nom de SFR lors de son rachat par Patrick Drahi en 2014. Pourtant cette fois SFR doit s’incliner devant sa maison-mère et va disparaître après 30 ans d’activité.