Ventes de smartphones au premier trimestre 2017 : Apple séduit toujours

Ventes de smartphones au premier trimestre 2017 : Apple séduit toujours

 
Les dernières données sur les ventes de smartphones fournie par Kantar Worldpanel ComTech pour le premier trimestre de 2017, montrent que les ventes d’iPhone ont continué de croitre dans la plupart des marchés, à l’exception de la Chine. La plus grande progression pour iOS est venue de Grande-Bretagne (40,4% de PdM, soit une augmentation de 5,6 points de pourcentage) et des ÉtatsUnis (38,9% de PdM soit une augmentation de 5,2 points sur un an). 
 
En EU5 (Grande-Bretagne, Allemagne, France, Italie et Espagne.), Android représente désormais 76,3% des ventes de smartphones, soit une progression assez faible par rapport aux 75,6% d’il y a un an. iOS affiche un gain de 1,9 point et obtient 20,7% du marché. 
 
parts de marché en France
 
En Europe, les marques chinoises ne cessent de progresser depuis 1 an et représentent désormais 22% des ventes de smartphones. Huawei est désormais le 2e plus gros constructeur de smartphones Android en France, en Italie, en Allemagne et en Espagne. Il ne cesse également de progresser en Grande-Bretagne. 
 
Le premier trimestre de 2017 offre à Apple sa plus faible part en Chine depuis le deuxième trimestre 2014 avec 12,4% de PdM. Android a continué de faire le plein en capturant 87,2% du marché. Pour iOS, cela représente une baisse de 9,1 points par rapport au premier trimestre 2016. L’iPhone 7 reste le terminal le plus vendu en Chine avec 3,8% d’un marché devenu de plus en plus fragmenté. 
 
Du côté d’Android, Huawei a continué de dominer la Chine avec 36% du marché. Oppo, qui a bouleversé le marché chinois en 2016, est devenu le deuxième plus gros constructeur d’Android avec 13% des ventes. Samsung est tombé à la sixième place derrière les vendeurs locaux chinois Xiaomi, Meizu et Vivo, et ne conserve que 5% du marché. 
 
Aux États-Unis, Android représente 59,2% des ventes de smartphones, contre 63,4% il y a un an. iOS capture 38,9% du marché, en nette hausse par rapport au 33,7% d’il y a un an. La baisse d’Android s’explique principalement par la chute de Samsung et Moto. 
 
Alors que les marques chinoises progressent en Europe, en Amérique latine et en Inde, ce n’est pas le cas aux États-Unis, qui reste dominé par Apple (39%), Samsung (30%) et LG (12%). Le déclin au premier trimestre 2017 des ventes de Samsung peut s’expliquer par l’attente du nouveau Galaxy S8. Il sera intéressant d’analyser l’évolution de Samsung dans les deux prochains mois.