Près de la moitié des utilisateurs de VOD français utilisent la vidéo OTT

La banalisation des vidéos en streaming contribue à faire augmenter le nombre d’abonnements payants aux services de vidéos hors offre du fournisseur d’accès à internet (OTT).

L’utilisation de service de vidéo OTT est en progression constante et en passe de devenir une activité dominante en France. Cette année, près de la moitié des internautes du pays (49,7%) et 38,7% de l’ensemble de la population accéderont aux services de vidéo en continu au moins une fois par mois, selon les prévisions les plus récentes d’eMarketer sur l’utilisation de vidéos numériques en France.

Sans surprise, comme pour la plupart des comportements numériques les plus récents, les utilisateurs de ces services de vidéo sont plutôt des jeunes gens. Plus de la moitié (55,4%) a moins de 35 ans, les téléspectateurs âgés de 18 à 34 ans représente 37,2% des utilisateurs. À l’inverse, les personnes âgées de 65 ans et plus, restent encore fidèle à la télévision en direct, ils ne représentent que 5,0% des téléspectateurs OTT français cette année.
Dans la projection à horizon 2021, eMarketer estime que plus d’un tiers des utilisateurs français de service de vidéo OTT (35,9%) utiliseront un service de vidéo à la demande OTT (SVOD) comme Netflix. L’étude prévoit un total d’utilisateurs de 9,3 millions pour 2017. La barre des 10 millions sera franchie en 2018.
 

Utilisateurs de service de vidéos en souscription Top-the-Top (OTT) en France, 2016-2021 (en millions, en% et en% des internautes)

L’arrivée de Netflix et Amazon Prime Video a contribué à renforcer le marché SVOD en France, et ces géants internationaux rivalisent maintenant avec des concurrents locaux tels que CanalPlay et MyTF1 VOD, etc.

“À bien des égards, le développement de la culture vidéo numérique en France a suivi un schéma observé aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans d’autres pays d’Europe occidentale", a déclaré Karin von Abrams, analyste d’eMarketer. "Les vidéos gratuites telles que les replay en streaming ou téléchargement direct, et les clips sur YouTube, sont les contenus disponibles en plus grandes quantité et les plus populaires dans l’ensemble. Mais les services d’abonnement tels que Netflix et Amazon Prime Video qui débarquent sur le marché français potentiellement lucratif ont déjà engrangé des millions de fans. Au fur et à mesure que les offres payante s’amélioreront, le nombre d’abonnés continuera d’augmenter régulièrement."