La France propose les meilleurs tarifs d’abonnements selon le gendarme des télécoms anglais

L’Ofcom, le régulateur des télécoms outre-manche a publié une étude comparative des différents tarifs d’abonnements mobile/fixe anglais comparés à ceux en France, Italie, Allemagne, Espagne, et Etats Unis. De manière globale la France fait partie des très bons élèves.

 
La méthodologie mise en place par le spécialiste Teligen est un peu complexe, elle se base sur l’utilisation des services par cinq ménages “types”. Pour pouvoir comparer les offres qui diffèrent d’un pays à l’autre (offre mobile et fixe, réduction, télévision, etc.) un modèle unifié de tarification en fonction des usages a été mis en place en se basant sur une collecte des tarifs des différents opérateurs nationaux en juillet 2016 appliqués aux usages attribués à chaque ménage “type”. L’étude précise que l’utilisation de cette méthodologie simplifie et permet les comparaisons, mais que les modèles “types” peuvent par définition ne pas refléter totalement la réalité des usages.
 
Les modèles de ménages utilisés sont les suivants, par ordre croissant de consommation : les ménages aux besoins basiques, ceux ayant une connexion haut débit avec des besoins basiques, ceux qui utilisent exclusivement les téléphones mobiles, les familles connectées avec des besoins multiples et enfin les couples aisés. 
 
Présentation des usages des ménages pris en compte pour l’analyse
 
Toujours est il que la France caracole en première position de ce classement, devant le Royaume-uni, et ce depuis 2015 lorsque sont pris en considération les prix de vente pris séparément , les bouquets de services et également sur les prix les plus bas proposés à la population.
 
Classement prix global (tableau 1), moyenne pondérée des prix par services (tableau 2), moyenne pondérée des prix des offres groupées (tableau 3) et prix le plus bas offres groupées comprises (tableau 4).
 
La première position sur les prix les plus bas est principalement dû au fait que les offres groupées sont les moins chères en France parmi les six pays ciblés par l’étude. La disponibilité de services en triple play sur des offres dégroupées et également en fibre contribue à placer la France en tête du classement.
 
Visiblement la promesse tenue de Xavier Niel de diviser par deux la facture de téléphonie mobile des consommateurs a porté ses fruits.