Découvrez Blackpills le service VOD pour mobile de Xavier Niel qui débarque aujourd’hui

Découvrez Blackpills le service VOD pour mobile de Xavier Niel qui débarque aujourd’hui

Le lancement était imminent, le voici officiel. Blackpills est désormais téléchargeable sur iOS et Android en version gratuite.

« Touche l’écran et prends ta dose », dixit l’application à son ouverture comme une invitation à une aventure nouvelle et déjantée, courte mais intense puisque comme son format l’indique, Blackpills vise le marché des séries inédites au format court de 3 à 16 minutes par épisode sur mobiles , à l’instar de Studio + qu’il compte mettre au placard.

Au premier coup d’oeil, le service de VOD pour mobile de Xavier Niel, Daniel Marhely, créateur de Deezer et Patrick Holzman (qui a été notamment directeur de Free Audiovisuel et de Canalplay), jongle entre simplicité et modernité. Exit les barres de menus et les catégories pour le moment puisque l’interface est optimisée pour le mobile, ainsi, les séries disponibles sont accessibles en « scrollant » sur la page principale. Pour chacune d’entre elles est annoté bien entendu le titre et un synopsis plus accrocheur qu’informatif agrémenté en arrière plan d’un gif d’une scène relative à un épisode.

 

 

Coté paramètres, la plate-forme joint l’utile à l’agréable, deux types de qualité vidéo sont ainsi possibles, « moyenne » et « élevée », utile lorsque l’on sait qu’une qualité supérieure consomme plus de données mobiles. Le choix du langage et des sous-titres est aussi bien ficelé. Trois langues en plus de la version originale sont disponibles à savoir, l’anglais, le français et l’espagnol. S’agissant des sous-titres, les choix sont plus nombreux et paramétrables par défaut ou à tout moment en pleine lecture, on retrouve ainsi le français, l’anglais, l’arabe, le portugais, l’italien, l’espagnol et l’allemand, de quoi toucher un public international comme annoncé. Les langues asiatiques devraient se joindre à la liste en 2018.

 

 

 Les séries en question

Initialement 10 séries « brutes » et « addictives » étaient prévues au lancement, finalement ce sera 9, « Playground » de Luc Besson ou comment apprendre à tuer à l’école, « Junior » de Zoe Cassavetes racontant la vie délurée d’une adolescente à Los Angeles, « Skinford », « Duels », « Tycoon » de Louis Leterrier, « Pillow Talk » avec Patrick J.Adams, « All Wrong » avec Brittany Furlan, « Pine Apple » et enfin « You Got Trumped », résumant avec humour les 100 premiers jours de Trump à la Maison Blanche. Autant de séries adressées à un public jeune puisque la cible est les 15-35 ans. A noter que pour certaines séries, la saison 1 est disponible intégralement, en revanche pour d’autres seulement quelques épisodes sont disponibles pour le moment. La suite se fera au compte-gouttes.

 

 

Une lecture plutôt confortable

D’après nos premières constatations, aucune bannière publicitaire ne vient pour le moment interférer et aucune limitation de visionnage ne semble mise en place dans cette version gratuite. Il faudra certainement attendre l’arrivée de la version payante dans quelques semaines pour voir le libre accès bridé à deux épisodes par jour et la publicité vous embêter. Enfin le chargement des épisodes (uniquement en streaming) semble rapide, cela dépend toutefois de la qualité du réseau rencontré. Pour une lecture plus confortable, les épisodes s’enchaînent les uns après les autres via un écran de chargement sur lequel est inscrit le résumé de l’épisode à suivre. Ne reste désormais plus qu’à juger de la qualité de la réalisation de ces productions inédites en attendant l’arrivée du « freemium » et certainement de nouvelles fonctionnalités.