Il y a 18 ans, voyait le jour un nouveau fournisseur d’accès à Internet qui allait tout bouleverser : Free

Il y a 18 ans, voyait le jour un nouveau fournisseur d’accès à Internet qui allait tout bouleverser : Free

Le 26 avril 1999 un nouveau fournisseur d’accès à Internet allait révolutionner le marché en proposant un accès gratuit à Internet. Pour les plus jeunes qui n’ont pas connu cette période où il fallait plusieurs heures pour télécharger une musique sur Napster, surfer sur le Net quotidiennement était une activité coûteuse. Outre France Télécom qui se gavait en facturant chaque minute passée au tarif d’une communication locale, les FAI de l’époque facturaient en sus un abonnement mensuel qui pouvait dépasser les 100 francs (15 euros) , que l’on utilise sa connexion ou pas. C’est donc cet abonnement que Free rendait gratuit.
Dès la première année, son offre fera un carton. Alors que le jeune FAI comptait capter 400 000 abonnés la première année, il en aura 2 fois plus. Ce succès ne se démentira jamais au cours des années et des innovations

Nous vous proposons de vous replonger dans le lancement de Free et de la Freebox

La société débuta dans les années 80 avec des services de Minitel rose sous le nom de Fermic Multimedia et en 1991 elle fut rachetée par Xavier Niel et rebaptisée Iliad. Il fut créé plusieurs filiales tout au long des années qui suivirent (SCT World-Net, 3617 ANNU…). En 1999 Iliad obtient des licences de télécommunication L. 33-1 et L. 34-1 pour l’exploitation d’un réseau de télécommunications et la fourniture de services de télécommunication au public. C’est la création du réseau Free.

Free fait figure de pionnier de l’accès à Internet, en France, en étant l’un des trois premiers à proposer avec World Online le 1 avril 1999 et Freesurf le 19 avril 1999, mais ceci sur une surperficie du territoire réduite.

Le 26 avril 1999, Free propose un accès à Internet sans abonnement ni numéro surtaxé. "A la différence des autres offres de ce type annoncées dernièrement, l’accès gratuit que nous proposons n’est ni limité dans le temps, ni réservé à un nombre précis d’internautes", a expliqué à l’AFP Xavier Niel, président du conseil d’administration d’Iliad, faisant référence aux offres de World Online et Lokace-Online. Sans abonnement ni surtaxe à la minute, l’offre de Free.fr est accessible au prix d’une communication locale et donne accès au réseau mondial en connexion illimitée, ainsi qu’à l’hébergement d’un site web personnel et à un nombre illimité d’adresses e-mail.

 

La première publicité de Free à la télévision

(Pour comprendre cette publicité, il faut savoir que dans la sillon de Free, d’autres FAI ont proposé l’accès gratuit à Internet. Mais souvent, en échange de cette gratuité, il y avait de nombreux bandeaux publicitaires qui étaient ajoutées sur les pages web par les FAI)
 
Un tarif mensuel qui fera des émules

En septembre 2002, Free lance l’accès Internet illimité haut débit au prix du bas débit ! soit 29,99€ par mois, c’est une grande révolution au vu des prix pratiqués à ce moment là. Dans le prix de l’abonnement, il était déjà compris un modem USB et un débit de 512 kbit/s en réception et 128 Kbit/s en émission, le tout sans durée d’engagement de durée.

Recapitulatif adsl 2002


La première Freebox naîtra un peu plus tard, en 2003

Le 31 juillet 2003, Free lance la téléphonie gratuite sur VOIP. Ceci est due à une décision d’équité rendue par l’Autorité de Régulation des Télécommunications (ART). Free est le seul FAI résidentiel à dégrouper la boucle locale, distribue son boîtier Freebox aux abonnés des zones dégroupées dont la ligne le permet (les départements 75/92/93/94, Lyon, Grenoble, Rouen, Caen, Rennes, Nantes, Bordeaux et d’ici fin septembre, Toulouse, Montpellier, Marseille, Aix, Nice, Nancy, Strasbourg, Besançon et Lille). La Freebox permet à l’abonné de se connecter à Internet à très haut débit (1024 Kbps contractuel et plus généralement 2 Mbits/s sous réserve des conditions techniques intrinsèques de la ligne).

Le 27 novembre 2003, c’est la télévision numérique via l’ADSL que Free lançait sur l’ensemble de la France à condition d’être dégroupé. Cette offre comprend plus de 100 chaînes, des services comme un guide des programmes avec Tv Magazine et des chaînes à option. Le tout toujours pour 29,99€ par mois ce qui crée la première offre tripleplay de France 

La Freebox V1, lancée en 2003
 
 
La prochaine Freebox, la V7, devrait quant à elle être lancée à la rentrée de septembre, après avoir déjà été repoussée plusieurs fois. Espérons que cette fois-ci il n’y aura pas de nouveau retard