TF1 prêt à couper une partie de son signal dès le 30 avril en vue de faire payer Free, Orange, SFR et Canal

TF1 prêt à couper une partie de son signal dès le 30 avril en vue de faire payer Free, Orange, SFR et Canal

 
Il l’avait déjà annoncé il y a plusieurs mois, le groupe TF1 a l’ intention de faire payer ses chaînes, celles qui sont disponibles gratuitement sur la TNT, aux opérateurs qui les distribuent sur leurs box. Les négociations en ce sens ont déjà débuté depuis plusieurs mois, mais aucun compromis n’a été trouvé, sauf avec Bouygues Telecom qui est une société sœur de TF1. Mais ce n’est pas le cas avec Free, Orange, Canal et SFR.
 
Face au refus des opérateurs, TF1 devrait passer à l’étape des menaces et couper le signal de ses chaînes TF1, TMC, NT1, HD1 et LCI, mais uniquement sur les offres OTT dans un premier temps. Ainsi, dès le 30 avril, le groupe supprimerait l’accès à ses chaînes depuis les ordinateurs et les appareils mobiles via myCanal et ses équivalents chez SFR, Free (qui intègre également myCanal avec la Freebox Révolution) et Orange. 
 
Les box ne seraient donc pas concernées dans un premier temps mais il s’agit d’un premier coup de semonce avant une éventuelle suppression totale du flux des chaînes du groupe TF1.
 
Il ne sera pourtant pas facile pour TF1 qui compte ainsi ponctionner 100 millions d’euros aux opérateurs, contre environ 10 millions actuellement. Les opérateurs télécom ne voient pas pourquoi ils pareraient ce qui est par ailleurs gratuit sur la TNT. Les fréquences des chaînes TV hertziennes ont d’ailleurs été données gratuitement par l’Etat aux groupes audiovisuels. Par ailleurs, 50% des française reçoivent la télévision via une box, TF1 ne pourrait clairement pas se passer de 50% de son audience du jour au lendemain.
 
Mais TF1 n’en démord pas. Et comme le rapporte Les Echos la chaîne « estime aussi qu’il serait juste que les « telcos » rémunèrent davantage la création française par ce biais. Et que la rémunération du signal des chaînes comme TF1 se pratique dans plusieurs pays européens comme l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, le Portugal et la Pologne. »
 
Source : Les Echos