Data illimitée : pour Orange, cela n’a pas vraiment de sens d’un point de vue client

Data illimitée : pour Orange, cela n’a pas vraiment de sens d’un point de vue client

La guerre de la data, oui mais dans la limite du raisonnable.

Dégainée par Free Mobile le mois dernier, la data illimitée pour les abonnés Freebox a fait des émules, en particulier SFR avec son offre SFR Family qui devenait également illimité en data (et 100Go peuvent être partagés avec les autres membres de la famille qui disposent d’un forfait SFR). Pas de quoi visiblement faire trembler Orange qui a refusé de s’aligner, préférant aujourd’hui augmenter le fair-use de ses forfaits et ceux de Sosh. A ce propos, dans un communiqué diffusé auprès des salariés de l’opérateur historique que s’est procuré le pure player EconomieMatin, Michel Jumeau, directeur marketing Grand Public d’Orange France explique d’ailleurs ce choix par le simple fait que de telles enveloppes de data «n’ont peu de sens d’un point de vue client », s’appuyant notamment sur la consommation des abonnés de l’opérateur. D’après ses dires, en moyenne chez Orange, un utilisateur ne consomme que 2,2 Go de data par mois et les abonnés aux formules Jet, plus gourmands, utilisent eux 12,2 Go mensuellement.