Salt (Xavier Niel) émet des dettes supplémentaires pour faire remonter un gros dividende à son actionnaire

Salt (Xavier Niel) émet des dettes supplémentaires pour faire remonter un gros dividende à son actionnaire

Selon L’Agefi, l’opérateur Suisse dont Xavier Niel est propriétaire via sa holding NJJ Capital, est en train d’émettre 400 millions de francs suisses de dettes supplémentaires afin de faire remonter un dividende de 500 millions de francs à son actionnaire.

« Salt avait déjà payé 150 millions de francs de dividende lors du refinancement de sa dette en août 2015 », rappelle le site, ce qui porte sa dette à 1,9 milliards de francs suisses. A en croire les analystes de CreditSights, la dette nette sur Ebitda de Salt passera de 4,4 fois à 5,3 fois (ratio). D’après ces derniers, l’opérateur a réduit de 45% ses dépenses commerciales en 2016 et de 30% ses investissements, ce qui "pourrait conduire à un sous-investissement dans le réseau et la marque, au risque de nuire au maintien des cash-flows à moyen terme", qui plus est sur un marché concentré et dominé par Swisscom et Sunrise. 

Le chiffre d’affaires de Salt a baissé de 12,2% en 2016. Ne restait plus qu’aux créanciers à se prononcer sur cette nouvelle émission de dettes et c’est désormais chose faite, un accord au "dividend recap" a été donné à NJJ Capital, le 10 mars, afin de toucher ce dividende.

Pour rappel, la holding personnelle de Xavier Niel a racheté il y a deux ans l’ancien Orange Suisse pour 2,3 milliards d’euros, qu’il a ensuite renommé Salt. Présent uniquement sur le marché du mobile, l’opérateur pourrait à l’avenir se lancer dans le fixe.

 

Merci @Hammett