Le déploiement FTTH se poursuit, avec un rythme de 731 000 lignes sur le 4ème trimestre 2016

Le déploiement FTTH se poursuit, avec un rythme de 731 000 lignes sur le 4ème trimestre 2016

 
L’Arcep a publié jeudi soir les chiffres des abonnements et des déploiements haut et très haut débit en France au dernier trimestre 2016. Au 31 décembre 2016, environ 29,6 millions de lignes de cuivre sont éligibles au haut débit (technologies xDSL) et 15,8 millions de logements et locaux à usage professionnel au très haut débit fixe. Ce nombre de logements recouvre les offres à très haut débit sur des réseaux en fibre optique jusqu’à l’abonné, les offres à très haut débit sur des réseaux avec une partie terminale en câble coaxial et les offres à très haut débit sur le réseau de cuivre fondées sur la technologie VDSL2, lorsque l’abonné est situé suffisamment près de l’équipement actif de l’opérateur pour bénéficier d’un débit égal ou supérieur à 30 Mbit/s. 
 
Il n’est pas précisé la répartition par opérateur, mais Free avait annoncé que son nombre de prises raccordables FTTH était de 4 millions au 30 septembre 2016.
 

État des déploiements des réseaux FTTH 
 
Le déploiement des réseaux FTTH se poursuit, avec un rythme de 731 000 lignes sur le trimestre. La France compte 2 millions d’abonnements FttH (+ 260 000 sur le trimestre). Le tableau suivant présente la répartition des prises éligibles en fonction de leur localisation géographique et de l’origine des financements, ainsi que leur taux de mutualisation :
 
 
Le taux de mutualisation de ces réseaux correspond à la proportion des prises éligibles sur lesquelles au moins deux opérateurs commerciaux sont présents aux points de mutualisation. 
 
État des déploiements et de la commercialisation dans les RIP FTTH 
 
L’intervention des collectivités territoriales est primordiale pour permettre le déploiement de la fibre dans les zones les moins denses du territoire et prévenir l’apparition d’une fracture numérique. À terme, jusqu’à près de la moitié des logements couverts par les réseaux à très haut débit en fibre optique le seront par un projet de RIP. Afin de permettre aux acteurs d’assurer un meilleur suivi de ces déploiements, le tableau suivant regroupe les principaux indicateurs de leur évolution :
 
 
Le taux de mutualisation de ces réseaux correspond à la proportion des prises éligibles sur lesquelles au moins deux opérateurs commerciaux sont présents aux points de mutualisation. Au 31 décembre 2016, ce taux est de 21 % comptant pour 177 000 logements sur 835 000 éligibles