Boutiques, nombre de clients en fibre optique, taux de plaintes ou parts de marché : Capital compare les 4 opérateurs Français

Boutiques, nombre de clients en fibre optique, taux de plaintes ou parts de marché : Capital compare les 4 opérateurs Français

Dans un dossier consacré à Orange, le magazine Capital qui sortira en kiosque demain, fait un comparatif des opérateurs télécoms français, dans différents domaines. Il met surtout en avant qu’Orange s’est enfin remis de la guerre des prix lancée par Free en 2012. 

Free comptait 250.000 clients en fibre optique au 2ème trimestre (plus de 275 000 aujourd’hui)

Si l’on s’intéresse au nombre de clients en fibre optique (clients FTTH au troisième trimestre 2016 ou estimés au deuxième trimestre 2016), là encore Orange arrive en première position avec 1.3 million de clients. L’opérateur est suivi de SFR et ses 265.000 clients, ensuite Free avec 250.000 clients et enfin Bouygues qui en a 100.000. Depuis les choses ont évolué, Free compte au moins 275 000 abonnés FTTH et a dépassé SFR.

Concernant le nombre de boutiques, c’est toujours Orange qui est le premier des 4 opérateurs français avec 700 boutiques en France. SFR arrive en deuxième position avec 650 boutiques devant Bouygues et ses 550 espaces d’accueil et enfin Free qui n’en a que 55, mais qui n’est qu’arrivé qu’en 2012. 

SFR a l’indice de plaintes le plus élevé, à 1.77

Enfin, arrive le taux de plaintes le plus bas (indice sur une base 1), où Orange est encore premier avec 0.45. Mais Free arrive à la deuxième place avec 1.05, devant Bouygues avec un indice de 1.12 et SFR, 1.77. 

    

En ce qui concerne les parts de marché au troisième trimestre 2016 pour les quatre opérateurs, que ce soit dans l’internet fixe ou le mobile, Orange est là aussi le meilleur avec respectivement 41.8 % et 30.7 %. Concernant Free, les parts sont de 23.7 % dans l’internet fixe et de 18.4 % dans le mobile. Chez SFR, elles sont de 23.2 % et 21.6 %. Pour Bouygues, elles atteignent 11.3 % et 18.9 %. 

A noter que Capital parle également du débit mobile de chaque opérateur, dont les données sont issues d’une enquête de l’ARCEP publiée en juillet dernier avec des mesures qui on débuté 6 mois plus tôt, il y a 1 an. Depuis, les réseaux ont tellement évolué que ces données ont également fortement évolué. Pour avoir des informations plus récentes il y a par exemple l’observatoire nperf, publié tous les trimestres.

Orange confirme donc sa première place dans toutes les statistiques annoncées. SFR confirme ses difficultés avec ses clients. Bouygues oscille entre les bonnes et les moins bonnes statistiques. Enfin Free Mobile poursuit son développement et il n’y a que sur le nombre de boutique disponibles en France où il est loin de ses concurrents. Dans l’ensemble, il est dans la moyenne, non loin de la concurrence. 

Source et illustration : Capital