Plus d’un milliard d’euros de pertes pour BeIN Sports depuis son lancement en France en 2012

Plus d’un milliard d’euros de pertes pour BeIN Sports depuis son lancement en France en 2012

BeIN Sports a perdu plus d’un milliard d’euros depuis son lancement en France. Les recettes des abonnements sont donc loin de compenser le coût des droits de retransmission, comme le note Capital.

Et c’est la première fois, depuis son lancement, que BeIN Sports a déposé ses comptes début décembre. On peut y constater une perte nette de 1 milliard 33 millions d’euros. Le chiffre d’affaires mensuel est en moyenne de 20 millions d’euros, porté par les abonnements, qui représentent 93 % des recettes contre 4 % pour la publicité. Ainsi, BeIN Sports ne peut pas faire face aux coûts des droits sportifs. 

Sur 2014 et 2015, BeIN Sports a investi 640 millions d’euros pour obtenir le droit de diffuser la Ligue des champions et la Ligue 1 de football mais aussi la NBA en basket. Et les dépenses ne sont pas terminées puisque BeIN va devoir faire face, non seulement à Canal, comme c’est déjà le cas, mais aussi à Altice qui s’est offert la diffusion de la Premier League. 

Un accord avait été envisagé avec Canal +, il y a quelques mois, et aurait pu améliorer le résultat de BeIN, mais l’autorité de la concurrence a décidé de l’invalider.