Note 7 : un recours collectif de 527 plaignants en Corée du Sud

Note 7 : un recours collectif de 527 plaignants en Corée du Sud

Samsung va devoir faire face à un recours collectif de 527 plaignants en Corée du Sud, à la suite des incidents rencontrés avec le Galaxy Note 7, comme le rapporte zdnet. Déposé lundi 24 octobre par le cabinet d’avocats Harvest Law, celui-ci demande 403 euros (500.000 wons) de dommages et intérêts par plaignant. La somme demandée sera surtout là pour compenser la perte de temps lors de l’opération de rappel des appareils.

Cependant, un avocat du cabinet signale que le nombre de plaignants devrait encore augmenter, pour peut-être atteindre les 3.000 plaignants. "Jusqu’à présent, une centaine de personnes nous rejoignaient chaque jour, mais plus de 300 acheteurs ont signé hier."

Une situation similaire se déroule aux États-Unis, où une plainte a été déposé le 16 octobre dernier, à la Cour du district de Newark. Les plaignants mettent là aussi en avant un délai d’échange trop long. Les plaintes ne font donc aucune mention des dangers possibles de l’appareil. 

En France, une procédure pourrait être lancée par UFC Que Choisir contre Samsung. Le site de service aux consommateurs a par ailleurs lancé un appel à témoignage, qui pourrait ensuite entraîner une procédure.