Free réagit suite à l’annonce de l’attribution de ses nouvelles licences et apporte des précisions sur les offres qu’il proposera

Free réagit suite à l’annonce de l’attribution de ses nouvelles licences et apporte des précisions sur les offres qu’il proposera

Le Groupe Iliad a communiqué ce soir suite à l’annonce de l’ARCEP sur l’attribution des licences mobiles en Outremer. Il indique « se réjouit de cette décision qui retient la candidature du Groupe dans le cadre de l’appel d’offres pour l’attribution de fréquences 3G/4G en Outre-Mer. La candidature du Groupe a été retenue sur l’ensemble des territoires concernés (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte, Saint-Barthélemy et Saint-Martin). »
 
Free se voit attribuer l’un des trois lots comprenant des fréquences basses destinées à la 4G (fréquences 800 MHz) sur tous les territoires à l’exception de la Guyane.
 
A la Réunion et à Mayotte, le Groupe Iliad était candidat via la société Telco OI dont il est co-actionnaire avec le Groupe Axian (anciennement Hiridjee). Telco OI opère d’ores et déjà un réseau mobile 2G/3G.
 
Le Groupe Iliad précise qu’il « va assurer la continuité territoriale en proposant sur ces territoires des offres simples, généreuses, innovantes et à des prix attractifs, au bénéfice des consommateurs, comme le fait Free Mobile en métropole. Le Groupe mettra ainsi un terme aux discriminations tarifaires qui existent aujourd’hui entre les Outre-Mer et la métropole et que rien ne justifie.

Le Groupe envisage d’investir environ 100 millions d’euros dans ce projet. A la Réunion et à Mayotte, il lancera la 4G dans les prochains mois. Sur les autres territoires, le déploiement du réseau sera lancé sans délai. »