Free Mobile obtient des licences mobiles pour être présent dans tous les départements d’Outremer

Free Mobile obtient des licences mobiles pour être présent dans tous les départements d’Outremer

 
Le 29 janvier dernier, le Gouvernement avait lancé cinq appels à candidatures pour l’attribution de nouvelles fréquences 3G et 4G outre-mer. L’Arcep avait reçu 25 dossiers de candidature et Free Mobile voulait faire une entrée en force dans les Outremers puisqu’il avait déposé un dossier de candidature sur chacune des 5 zones géographiques concernées, soit seul, soit via Telco OI, l’opérateur dont il est actionnaire à 50%
 
Ce soir l’Arcep annonce avoir sélectionné les opérateurs mobiles lauréats à l’attribution de nouvelles fréquences outre-mer. A l’issue de l’examen des 25 dossiers de candidatures reçus, l’Arcep a choisi quatre lauréats dans chacune des cinq zones géographiques concernées.Deux opérateurs font leur entrée sur le marché mobile ultramarin : Free Mobile dans les Antilles et en Guyane et ZEOP Mobile à La Réunion.
 
 
Les lauréats obtiennent ainsi de nouvelles fréquences dans les bandes :
 
– 800 MHz (seulement les 3 premiers lauréats) ;
– 900 MHz (seulement en Guyane et à St Barthélemy et St Martin) ;
– 1800 MHz ;
– 2,1 GHz ;
– 2,6 GHz.
 
L’Arcep ouvre aujourd’hui la dernière phase de la procédure, qui consiste en un échange avec les opérateurs dans le but de positionner précisément les fréquences de chacun dans les bandes. Elle durera quelques semaines. L’Arcep attribuera ensuite les fréquences aux opérateurs en vue de permettre une ouverture commerciale de la 4G au 1er décembre 2016.