Après son annonce concernant les films, Orange va également produire des séries

Après son annonce concernant les films, Orange va également produire des séries

Orange a annoncé vouloir désormais produire des séries, qu’elles soient françaises avec un potentiel international ou américaines, afin de poursuivre le développement de son contenu, comme l’écrit les Echos. Alors que l’opérateur possède déjà les chaînes OCS et un studio de production de films, Stéphane Richard, PDG d’Orange, a annoncé lors du forum Telco&Digital des Echos qu’il "est prêt à regarder une allocation de ressources plus importante pour Orange Studio, pour que l’on ait un volet de participation à la production de séries"

Cependant cette annonce avait été prédite par Patrick Drahi, propriétaire de SFR qui, en juin, disait aux Echos que s’il commençait à produire des séries, Orange s’y mettrait également. Par ailleurs, Altice, maison-mère de SFR, est le premier investisseur dans les séries. Et ses annonces de contenu ont été nombreuses. Création d’un studio de production de fictions ainsi que d’une société de fabrication de chaînes de télévision, exclusivité des droits de la Premier League, SFR Sport et bientôt BFM Paris. Il semblerait que SFR entraîne les autres dans son sillage. 

"Nous avons imposé les termes du débat. Il y a quelques mois, quand on parlait convergence, tout le monde ricanait. Aujourd’hui, tout le monde a une stratégie de ’me too", se réjouit Michel Combes, DG d’Altice.

Orange consacre 550 millions d’euros d’investissements pour ses contenus
 
Les acteurs des télécoms sont tournés vers le contenu depuis plusieurs mois. Altice, de son côté, investit dans les contenus et rachète des actifs médias. Aux États-Unis, la maison-mère de SFR consacre environ 2.5 milliards de dollars aux contenus. Orange consacre 550 millions d’euros d’investissements pour ses contenus. 
 
Pour Stéphane Richard, "dépenser des milliards pour acheter des actifs dans les contenus, je ne pense pas que cela apporte quoi que ce soit aux clients et souvent cela se termine mal".


Orange veut des partenariats dans les contenus
 
En effet, l’opérateur Orange veut des partenariats dans les contenus. Il devrait par ailleurs annoncer prochainement la reprise d’un bouquet de chaînes de télévision CanalSat, à l’image de Free, qui offre à ses abonnés 50 chaînes pour 2 euros de plus par mois. 
 
Cependant Stéphane Richard n’exclut pas de "rentrer minoritairement dans un acteur des contenus », si c’est « pour cristalliser un partenariat fort." Le PDG d’Orange pourrait éventuellement réinvestir dans le sport puisqu’il n’exclut rien. Cependant il estime ne pas en avoir besoin pour le moment.