Retard dans la couverture mobile des zones blanches : l’ARCEP sanctionne Orange et SFR

Retard dans la couverture mobile des  zones blanches : l’ARCEP sanctionne Orange et SFR

 
Les opérateurs Bouygues Telecom, Orange et SFR avaient été mis en demeure, en juillet 2015, de déployer la 2G respectivement dans 17, 8 et 53 centres-bourgs avant le 1er janvier 2016. Comme elle l’avait annoncé le 19 mai dernier, l’ARCP avait notifié des griefs à Orange et SFR, dans la mesure où il leur restait respectivement 5 et 47 centres-bourgs à couvrir au 1er janvier 2016.
 
L’ARCEP annonce ce soir qu’au terme d’une procédure contradictoire, il a été décidé, le 28 juillet dernier, de prononcer une sanction financière de 27 000€ à l’encontre d’Orange, et de 380 000€ à l’encontre de SFR pour non-respect de l’échéance de leurs mises en demeure. Il a notamment tenu compte du manquement constaté, de ses conséquences dommageables pour l’aménagement numérique du territoire et des efforts fournis par chacun des deux opérateurs pour couvrir, dans l’intervalle, l’ensemble des centres-bourgs concernés. 
 
L’ARCEP précise qu’elle reste vigilante et suivra avec attention les déploiements des opérateurs, que ce soit dans le cadre du programme « zones blanches centres-bourgs (2G/3G) » ou pour la couverture en 4G de la zone peu dense.