3 failles de sécurité identifiées sur IOS qui peuvent prendre le contrôle d’un appareil Apple en un seul click

3 failles de sécurité identifiées sur IOS qui peuvent prendre le contrôle d’un appareil Apple en un seul click

 
Selon les experts en sécurité mobile de Lookout et le Citizen Lab de l’Université de Toronto au Canada, IOS a fait l’objet d’une attaque mobile sophistiquée, ciblée et persistante utilisant trois vulnérabilités appelées TRIDENT. Quand utilisé, Trident forme une attaque en chaine qui est capable de défier et d’affaiblir les hauts niveaux de sécurité mis en place par Apple. L’attaque permet à un adversaire de s’introduire dans un appareil IOS et d’espionner discrètement ses victimes en récupérant de l’information de diverses applications telles que Gmail, Facebook, Skype, WhatsApp, Calendar, FaceTime, Line, Mail.Ru, et autres. Par ce biais, les appareils mobiles et la propriété intellectuelle des entreprises peuvent l’objet d’espionage corporate.
 
TRIDENT était activement utilisé par une organisation appelée NSO Group dans son produit d’espionage, Pegasus, pour pouvoir attaquer des cibles à grande valeur.
 
Le spyware Pegasus est très sophistiqué et modulable pour permettre une personnalisation pointue et une forte capacité de cryptage qui permet d’éviter toute détection et d’espionner les victimes sans être identifié. L’analyse de Lookout a permis de déterminer que ce malware exploite les faiblesses IOS zero-day suivantes :
 
  1. CVE-2016-4654 : Webkit de corruption de mémoire – Une vulnérabilité du WebKit JavaScript Safari permet d’infecter un mobile quand l’utilisateur clique sur un lien

  2. CVE-2016-4655 : Une fuite d’information du AppleKeyStore – Une vulnérabilité kernel base mapping vulnerability qui fait fuir l’information et permet au hacker de calculer l’emplacement du kernel’s dans la mémoire

  3. CVE-2016-4656 : Corruption de la mémoire Kernel qui conduit à Jailbreak – Des vulnérabilités 32 et 64 bit iOS kernel-level qui permet à l’attaquant de s’introduire silencieusement dans l’appareil et d’installer un logiciel d’espionage.

 

C’est la première menace active mobile qui peut prendre le contrôle complet d’un appareil Apple en un seul click. Lookout a alerté Apple qui a lancé hier jeudi 25 août, un patch de mise à jour 9.3.5.