Arrivée de Free en Italie : Xavier Niel a réduit sa participation dans Télécom Italia

Arrivée de Free en Italie : Xavier Niel a réduit sa participation dans Télécom Italia

 
En octobre 2015, Xavier Niel avait acquis pour 225 millions d’euros d’options susceptibles de lui permettre de mettre la main sur 15,1% de Telecom Italia, dont le principal actionnaire est Vivendi avec 24,9% du capital. L’entrepreneur français n’avait jamais précisé quelle était la finalité de cet investissement, mais depuis la situation a changé et Xavier Niel est en train de se désengager de l’opérateur historique italien. La Consob, le gendarme boursier italien a en effet annoncé mardi que Xavier Niel ne détient plus qu’une participation potentielle de moins de 7% dans l’opérateur italien.
 
Ce retrait de Télécom Italia fait suite à l’accord signé par Iliad avec les groupes Hutchison et VimpelCom pour l’achat de fréquences et antennes afin de devenir le 4ème opérateur mobile en Italie. Un accord soumis à l’approbation de la Commission Européenne ainsi qu’à l’autorisation par la Commission Européenne de la fusion H3G/Wind. Et pour que ce ne soit pas un point d’achoppement pour obtenir à l’approbation de la Commission Européenne, Xavier Niel avait annoncé qu’il se désengagerait de Télécom d’Italia.