L’Italie fascinée et surprise par Xavier Niel qui ne ressemble en rien à ses collègues français des affaires

L’Italie fascinée et surprise par Xavier Niel qui ne ressemble en rien à ses collègues français des affaires

En Italie, les consommateurs suivent avec attention le derby que se disputent Vincent Bolloré et Xavier Niel dans les télécommunications. D’habitude, les médias n’’apprécient pas particulièrement qu’un français investisse dans le pays, mais il faut dire qu’ils ne sont pas mécontents que Vincent Bolloré, actionnaire principal de Télécom Italia ait trouvé un rival.

Les médias italiens soulignent sourtout le contraste entre les deux hommmes et l’allure bien plus décontractée de Xavier Niel « cheveux longs, jeans et chemise blanche sans cravate, Xavier Niel ne ressemble en rien à ses collègues du gotha français des affaires » ecrit l’un des journaux italien tout en qualifiant le fondateur de Free comme un « autodidacte atypique qui aime bouleverser les règles ». On l’évoque en parlant des Peepshow, du Monde ou encore de Free.

Le journal La Republica revient sur le profil de « l’aventurier, visionnaire avec une image de Robin Hood ». Le journal résume l‘histoire de la Freebox et ses prix défiant toute concurrence, l’ouverture de l’Ecole 42 . Sur le papier, le personnage séduit, mais ses intentions concernant l’Italie laissent pour l’instant perplexe depuis l’annonce en octobre dernier de l’acquisition d’options qui pourraient lui permettre de mettre la main sur 15,1% de Télécom Italia. L’Italie, qui adore les complots, soupçonne une entente entre Xavier Niel et Vincent Bolloré car selon l’adage, souvent répété dans dans le pays : « Les Français ne se font jamais la guerre hors de leurs frontières ». Aujourd’hui, les deux hommes tracent leurs routes chacun de leur côté : le premier avec le quatrième opérateur italien, dont Iliad a annoncé avoir signé un accord pour l’achat de fréquences et antennes et le second avec Télécom Italia.

Source : Les Echos