Alors qu’Iliad/Free est en passe de devenir le 4ème mobile en Italie, Xavier Niel se désengage de Télécom Italia

Alors qu’Iliad/Free est en passe de devenir le 4ème mobile en Italie, Xavier Niel se désengage de Télécom Italia

 
En octobre 2015, Xavier Niel avait acquis pour 225 millions d’euros d’options susceptibles de lui permettre de mettre la main sur 15,1% de Telecom Italia, dont le principal actionnaire est Vivendi avec 24,9% du capital. L’entrepreneur français n’avait jamais précisé quelle était la finalité de cet investissement, mais la situation a depuis changé et Xavier Niel est en train de se désengager de l’opérateur historique italien.
 
En effet, ainsi que nous vous le rapportions hier soir, Iliad a signé un accord avec les groupes Hutchison et VimpelCom pour l’achat de fréquences et antennes afin de devenir le 4ème opérateur mobile en Italie. Un accord soumis à l’approbation de la Commission Européenne ainsi qu’à l’autorisation par la Commission Européenne de la fusion H3G/Wind.
 
Iliad indique que Xavier Niel « supporte pleinement l’opération de création d’un nouvel opérateur de réseau mobile en Italie » par Free. Et pour que ce ne soit pas un point d’achoppement pour obtenir à l’approbation de la Commission Européenne, Xavier Niel a informé qu’il ne détient à ce jour directement ou indirectement, aucune participation en droit de vote ou en capital de Telecom Italia et ne dispose que d’un intérêt économique marginal (inférieur à 25m€) qui sera cédé dans les prochaines semaines.