Deux call centers sous traitants de SFR vont assigner SFR devant le tribunal de commerce

Deux call centers sous traitants de SFR vont assigner SFR devant le tribunal de commerce

Depuis plusieurs semaines, SFR a annoncé à ses call centers sous-traitants qu’il stoppait tout contrat, menaçant ainsi 3000 emplois.

Les deux plus importants, Arvato et Acticall, ont alerté Matignon et Bercy et devraient se rendre à l’Elysée aujourd’hui. Même si SFR avait proposé aux deux groupes de continuer leur contrat jusqu’en juin 2017, la contrepartie aurait été une baisse du flux d’appel de 70%, ce qui aurait poussé la direction d’Arvato par exemple à se séparer de 1000 salariés sur les 1500 dédiés à SFR.

Les deux prestataires vont assigner SFR devant le tribunal de commerce et réclamer entre 180 et 225 millions d’euros de dommages et intérêts et surtout ils souhaitent obtenir un délai jusqu’en 2018.

SFR assure avoir respecté des délais raisonnables : « Entre le moment où nous leur avons signifié la fin du contrat en juin prochain, ils auront eu un préavis de 15 mois. C’est irresponsable de la part des dirigeants de n’avoir rien fait ».

Source : Le Monde (version papier)