Free construit une antenne malgré la pétition lancée par des riverains

Free construit une antenne malgré la pétition lancée par des riverains

160 habitants d’une commune de Loos en Gohelle ont signé une pétition contre l’implantation d’une antenne Free Mobile. La mairie avait refusé son implantation mais la loi est du coté de l’opérateur.

Depuis plusieurs années, une antenne-relais, utilisée par SFR et Orange, et installée sur le terrain d’un particulier de la commune. Ce même propriétaire a accepté l’installation d’une seconde antenne appartement a Free Mobile, ce qui a fait se mobiliser les habitants. La déclaration préalable est arrivée en mairie le 22 octobre 2015. Le service urbanisme l’a rejetée car elle ne respectait pas les règles de la ville concernant la hauteur et elle n’indiquait pas les émissions d’ondes prévues. Free a joué sur la jurisprudence : les règles éditées par la ville dans son plan local d’urbanisme sont illégales puisqu’une municipalité n’a pas le droit d’imposer des règles en deçà des lois nationales. Free a donc construit son antenne malgré la pétition de mai dernier.

Le maire a reçu les habitants et partage leur mécontentent mais indique n’avoir aucun recours. Les mesures d’ondes ayant été faites, elles sont en dessous du seuil maximal. Les habitants souhaitent trouver un autre emplacement comme un terrain communal. Le maire ne s’y oppose pas : « Trouvez-moi un endroit où tous les habitants qui habitent à proximité sont d’accord et je signe tout de suite ».

Source : La Voix du Nord