Le Huffington Post explique pourquoi Bloctel ne va pas vraiment mettre les consommateurs à l’abri du démarchage téléphonique

Le Huffington Post explique pourquoi Bloctel ne va pas vraiment mettre les consommateurs à l’abri du démarchage téléphonique

Univers Freebox vous en parlait hier et ce matin, la nouvelle base de données, Bloctel est disponible depuis aujourd’hui. Pour rappel, le consommateur peut s’inscrire pour trois ans, et toutes les entreprises de démarchage devront soumettre leurs listes à Bloctel qui retirera les numéros indésirables.

Le gouvernement vante le potentiel succès de Bloctel mais le Huffington Post reste dubitatif. Le site explique que pour commencer les SMS promotionnels, qui sont de plus en plus fréquents, ne relèvent pas de Bloctel (pour les stopper, il faut répondre STOP au SMS).

Le Huffington Post liste également plusieurs exceptions importantes. Les consommateurs pourront toujours etre appelés par les professionnels chez qui ils ont un contrat en cours (banques, opérateurs, assurances…), par les appels de prospection en vue de fournitures de journaux, par les services publics, par les instituts de sondage et par les associations à but non lucratif.