Les opérateurs télécoms ont réalisé un record d’investissements en 2015

Les opérateurs télécoms ont réalisé un record d’investissements en 2015

L’ARCEP vient de publier les résultats provisoires de l’observatoire du marché pour l’année 2015.Celui montre que le montant des investissements réalisés par les opérateurs (10,6 milliards d’euros, y compris achat de fréquences) augmente fortement en 2015 (+50,2% en un an) en raison de l’attribution de fréquences dans la bande 700 MHz, pour un montant de 2,8 milliards d’euros.
 
Et même hors achat de fréquences, les dépenses d’investissements atteignent, elles aussi, un record historique, avec 7,8 milliards d’euros, soit une progression supérieure à 10% en un an. Contrairement à une idée qui avait été propagée par les opérateurs historiques avant que Free Mobile ne soit lancé, le fait d’avoir plus de concurrence favorise l’investissement.
 
 
Ce montant d’investissements, hors fréquences, correspond à 1,7% de l’investissement global national (FBCF), un niveau largement supérieur à celui observé entre 2007 et 2014, de 1,5% en moyenne par an sur l’ensemble de la période.
 

 L’activité mobile représente environ 30% des flux d’investissements des opérateurs en 2015, un taux en léger recul par rapport à 2014, en raison de la forte croissance du volume d’investissements attribuables à l’activité fixe. Grâce aux efforts d’investissements consentis dans les boucles locales très haut débit, dans les réseaux de collecte et dans les box, celui-ci a progressé de 16,5% en un an. Il atteint un niveau de 5,5 milliards d’euros en 2015, dont 1,1 milliard est consacré au déploiement des boucles locales fixes très haut débit (+18,6% par rapport à 2014).

Les opérateurs ont investi environ 2,3 milliards d’euros pour leur activité mobile, dont 1,2 milliard d’euros dans les boucles locales 3G et 4G, soit une progression supérieure à 15% en 2015, alors que le niveau investi était pratiquement stable en 2014, à un milliard d’euros