Le ranch du lapin coquin

Le ranch du lapin coquin

Le ranch du lapin coquin, Planet NoLimit, tous les soirs vers 22h30 (40 min)

<>
(Photo : 3 lapines au grand coeur)

Tous les soirs, en deuxième partie de soirée, la chaîne Planète NoLimit, disponible uniquement sur le canal 62 Canalsat, s’ecanaille. Des reportages sur le monde du porno ou de l’érotisme s’enchaînent vaillement les uns derrière les autres pour occuper le téléspectateur esseulé sur son canapé.

Toutefois, dans la médiocrité globale de ces documentaires, il existe une véritable perle : c’est le Ranch du lapin coquin (Bunny Ranch en VO) ! Ce ranch existe vraiment ; c’est une maison de passe perdue dans le désert du Nevada. Les tarifs horaires laissent rêveurs, le cadre est d’un mauvais goût total, mais ce qui compte dans ce reportage, ce sont les personnes, voire les personnages qui occupent l’espace.

Entre le patron qui assume à 100% son rôle de "père" de toutes ses petites lapines, la mère maquerelle qui décolle jamais de sa caisse (elle a un réveil qui sonne la fin des "séances"), et les lapines, toutes plus barrées les unes que les autres, on voit passer devant la caméra une galerie de personnages absolument ahurissante.

Produits par la chaine HBO, et réalisés par une femme, chaque reportage est assez court (40 minutes) et se focalise sur un sujet. Des fois, les lapines prennent des cours de sexualité, histoire d’améliorer leur rentabilité, d’autres fois, elles nous narrent quelques anecdotes crousitillantes. On voit même des clients (seuls ou en couple) venir choisir sa compagne d’un moment, trainasser au bar (bonjour le tarif de l’apéro !) puis expliquer/justifier sa présence en ces lieux. Le doublage est superposé aux voix en VO et renforce le côté irréel de cette docu/fiction.

Si vous avez plus de 16 ans, je vous encourage à bien analyser les motivations de chacun, de déceler les hypocrisies de certains, la franchise des autres. C’est une merveilleuse école de la comédie humaine…

Bon lapin coquin !