Contrairement à Martin Bouygues, Olivier Roussat pense que les prix n’augmenteront pas

Contrairement à Martin Bouygues, Olivier Roussat pense que les prix n’augmenteront pas

Lors d’un entretien accordé aux Echos, Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Télécom s’est montré confiant sur l’avenir de l’opérateur.

Olivier Roussat explique d’abord que Bouygues Télécom a parfaitement les moyens de continuer en solo sur le marché des opérateurs français. Il indique que son rapprochement avec Orange n’était pas une nécessité absolue. "Nous n’étions pas dans une mauvaise situation. Notre actionnaire cherchait un deal encore meilleur pour Bouygues Telecom, dans le cadre d’un rapprochement avec Orange. Ce sont deux choses très différentes. Nous avons finalement décidé de poursuivre le chemin seul. Et nous avons parfaitement les moyens pour cela. Nos résultats le prouvent". confie-t-il, bien que le premier trimestre 2016 accuse une perte de 40 millions d’euros.

Même si le PDG d’Orange, tout comme Martin Bouygues, ne cessent de répéter que les prix vont augmenter, Olivier Roussat se veut rassurant : il pense que le marché va rester très concurrentiel : "Ceux qui prédisent une remontée des prix sont les premiers à lancer de nouvelles promotions ! Cette guerre tarifaire, il faut donc apprendre à vivre avec. Bouygues Telecom est parfaitement structuré pour. Nous avons considérablement réduit nos coûts depuis 2012 : sur les 5.000 postes de travail qui n’étaient pas en lien direct avec les clients, 40 % ont été supprimés dans le cadre de plans de départs volontaires". D’ailleurs, Olivier Rousat est clair : pas question d’un nouveau plan sociale chez Bouygues Télécom. 

Même si Olivier Roussat prédit que le marché va rester très concurrentiel, en pensant qu’il n’y aura pas de hausse de tarif, il ne faut pas oublier que Bouygues Télécom a déjà augmenté ses tarifs sur le fixe de 3 à 4€ par mois en avril dernier.