Comme l’Europe, les États-Unis enquêtent sur l’abus supposé de position dominante de Google

Comme l’Europe, les États-Unis enquêtent sur l’abus supposé de position dominante de Google

Politico, célèbre journal politique américain, révèle que la Federal Trade Commission s’interroge actuellement sur l’abus supposé de position dominante de Google.

Selon des sources du média, les responsables de la FTC auraient ouvert à nouveau une enquête, close il y ’a trois ans, sur les pratiques de la société, accusée de fausser le jeu de la libre-concurrence. La firme favoriserait ses services en les privilégiant dans les résultats donnés par son moteur de recherche.

Si l’agence indépendante n’a pas tenu à confirmer cette information, elle aurait néanmoins pris contact avec les acteurs d’une grande société (non nommée par le média), qui conteste les pratiques de son concurrent. Politico rappelle que cette charge contre le géant américain est « conséquente car elle attaque au cœur le modèle économique de Google ».

Cette information fait écho à l’enquête antitrust menée par la Commission européenne, dont les chefs d’accusions à l’encontre de Google sont similaires à ceux portés par la FTC.