Microsoft veut anticiper la trajectoire de vos doigts

Microsoft expérimente actuellement le « Pre-Touch Sensing ». Cette technologie permet de prédire le toucher d’un utilisateur avant que son doigt n’ait atteint l’écran. L’ergonomie et la rapidité d’utilisation sont théoriquement améliorées : approcher son doigt fait, par exemple, apparaître le menu de l’application ou permet de naviguer entre différentes tâches.

The International Business Time explique que Microsoft espère intégrer cette fonction dans ses prochains Windows Phone afin de « les rendre réellement futuristes ». Pour la firme de Bill Gates, ce dispositif serait aussi une manière de contrer celle de Tim Cook : apporter une alternative au 3D Touch d’Apple, cette technologie qui prend en charge le degré de pression des doigts de l’utilisateur et qui équipe déjà les iPhones 6S et 6S Plus.

Notons aussi que, l’année dernière, Google avait dévoilé travailler sur le « Project Soli ». Le Journal du Geek le décrivait comme étant « une puce radar miniature de seulement 9 mm de large, qui fonctionne dans le spectre radio à 60 GHz » et que « lorsque [les ondes radio] rebondissent sur la main et les doigts, Google peut en déduire leur position dans l’espace à l’échelle du millimètre ».

Si le « Pre-Touch Sensing » de Microsoft est agréable sur le papier, reste à savoir si cette automatisation nouvelle plairait si elle était mise en pratique. Elle reste de toute façon à l’état d’ébauche et ne sera peut-être jamais exploitée.