Freezone S'inscrire

National Geographic Channel gagne un prix grace à son steack de T-Rex



 
Le 14 avril dernier aux trophées de l’événement Heavent Meetings, devant un jury et un public composés de professionnels de la communication et de l’événementiel, l’opération « T.Rex Burger », menée conjointement avec l’agence de communication Azilis, a remporté le prix de l’événement relations publics de l’année.
 
Pour sa programmation spéciale dinosaure au mois de juin 2015, la chaîne National Geographic, disponible gratuitement sur la canal 57 de Freebox TV a travaillé avec le paléontologue Jean-Sébastien Steyer et le chef du restaurant The Beast à Paris, Zachary Graviller, afin de développer le tout premier burger à base de viande de T.Rex. Composé de canard et d’autruche, le burger a été à la carte du restaurant The Beast tous les mercredis durant un mois en parallèle de la programmation à l’antenne qui comptait de nombreux documentaires sur les dinosaures. Parmi la programmation, le documentaire événement « Autopsie d’un T.Rex » dont les audiences ont dépassées toutes les estimations, aussi bien en linéaire avec une augmentation de 100%* par rapport à la moyenne du prime time, qu’en non linéaire avec des téléchargements record sur les plateformes de rattrapage des opérateurs et sur Nat Geo Play.
 

« Nous sommes très fiers que cette opération de relations publics, qui nous a permis de faire émerger la chaîne de manière peu conventionnelle, ait été reconnue par un jury et un public aussi prestigieux » indique Olivier Bramly, Directeur général de Fox Networks Group France. Il ajoute « Cette opération s’inscrit parfaitement dans notre volonté de bousculer les codes et de montrer au plus grand nombre la diversité des documentaires que nous proposons sur nos chaînes ». 


publié le 22 avril 2016 à 12h25 par La Rédaction
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (9)
Afficher les 4 premiers commentaires...
Avatar du membre
GG
Envoyer message
 
-1596 points
Posté le 16 mai 2016 à 07h45 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

là c'est sur RMC , à partir d'un documentaire US mais je ne sais pas si la société d'adaptation était la même que pour Nat géo.

Le caïman a une vitesse sur terre de 55 km /h.

Alors même sur une petite distance , c'est pas possible. Sauf quand le traducteur ne sait aps ce que sont des kilomètres, des heures et des caïmans.

http://www.slate.fr/story/71347/survivre-face-crocodile     là on nous donne 17 km/h. C'est l'ordre de grandeur.

55 km/h c'est la vitesse d'un cheval de trot professionnel lancé à fond et pas loin de la vitesse à fond au galop . Ou d'un loup super rapide. Le lapin fait déjà du 38 km/h à fond.

La boite qui sévit beaucoup dans l'adaptation de doc de langue anglaise : Cinekita.

Et je ne parlerai pas des liaisons inexistantes entre les mots, ou faites n'importe comment. Ca c'est devenu du banal en France.

Avatar du membre
GG
Envoyer message
 
-1596 points
Posté le 22 mai 2016 à 10h00 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Sur Science of stupid : on parle de la loi de boyle-Mariotte. Le doubleur ne doit pas connaitre, on se demande ce qu'il a fait à l'école, car il prononce Mariotte : Mariotti.

Comme si, parce ce qu'il y a Boyle avant, Mariotte serait anglais aussi.

On peut dire que ce n'est pas grave mais je suis toujours surpris par l'ignorance des doubleurs dans les documentaires. Encore ils doubleraient les bisounours ou Oui-Oui.

Avatar du membre
GG
Envoyer message
 
-1596 points
Posté le 23 mai 2016 à 05h09 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

je continue sur les adaptations pourries :là Nat géo n'est pas impliquée.

là, c'est un doc sur la 5, adapté et doublé par Nice Fellow.

On y parle de lacs gigantesques des différentes  ères glaciaires  qui se serait vidés à plusieurs reprises au fil des dizaines de  millénaires entrainant la création des grands canyons aux USA. D'ailleurs on ne comprend pas vraiment en fait, si le doc parle juste de la dernière glaciation ou de toutes celles qui ont précédées pour le creusement. Et si ce ou ces lacs ne se vidaient qu'une fois à la fin de chaque glaciation ou plusieurs fois par glaciation. A priori la logique voudrait que ce ne soit qu'une fois par glaciation.

Alors on nous annonce que ce lac faisait  800.000 m3. Donc je le dis à Nice fellow. C'est très très très très très etc insuffisant.  Car cela ne fait que 320 piscines olympique. Ce qui n'est rien du tout.

Je ne connais pas le chiffre de la version originale mais ce serait étonnant qu'elle se soit trompée.

On peut donc penser à 800 kilomètres cubes. Mais si un kilomètre fait bien mille mètres, un kilomètre carré fait 1000 *1000 = 1.000.000 m2 et un kilomètre cube fait 1000*1000*1000 = 1 milliard de mètres cubes.

Donc le lac aurait fait 800 milliards de mètres cubes. Ce qui n'est pas énorme vu les effets qu'on lui attribue lors de ses vidages, mais peut-être suffisant.

D'ailleurs on nous annonce que le lac faisait 320 km  mais on ne sait pas sa largeur ni sa profondeur. Donc ces 320 km n'ont aucun intérêt.

Par comparaison le lac Victoria, qui a une énorme superficie a des dimensions de  337 km de long, 240 km de large pour une profondeur moyenne de 40 m. Ce qui donne un volume de 3200 km3 environ. En fait on estime son volume à 2750 km3.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Victoria

Quand bien même la version originale raconterait n'importe quoi, il faudrait que les chaines se soucient  de controler ce qu'elles diffusent. Quitte à ne plus acheter de cochonneries.

Avatar du membre
GG
Envoyer message
 
-1596 points
Posté le 23 mai 2016 à 06h28 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

 sur Nat géo sur la 58 : la Patagonie fait 700 km2.  Pas de chances c'est 1 000 000 km2.

Et le pire c'est que 30 secondes plus tard, on nous parle de plaines, dans cette Patagonie de soit-disant 700 km2, plaines grandes comme des petits pays. Âneries sur âneries. Ils méritent bien leur prix.

Posté le 15 juillet 2016 à 17h14 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

But wasn't the first T Rex burger Wendy's? Once as an essay proofreader I checked a paper on various burgers and there I was about the Wendy's T-Rex Burger which later was taken off the menu but it was in 2013 and I guess it makes it first, doesn't it?

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.