Martin Bouygues prépare sa succession

Martin Bouygues prépare sa succession

Après avoir passé près de trois décennies à la tête de l’empire familial, Martin Bouygues a fait un premier pas vers sa succession, en faisant entrer au conseil d’administration du groupe, deux trentenaires issus de la troisième génération, son fils Edward et son neveu Cyril.

"La personne qui m’inspire le plus ? C’est Francis Bouygues. Je vous assure, c’était un grand bonhomme", a déclaré jeudi le PDG, rendant hommage à son père, le fondateur du groupe devenu un géant du BTP, des médias et des télécoms, sous les applaudissements des actionnaires réunis en assemblée générale. Ce père qui l’avait propulsé à la tête de Bouygues en 1989, à l’âge de 37 ans, était "obsédé" par sa propre succession.

Ainsi le PDG, qui fêtera ses 64 ans le 3 mai prochain, n’a pas caché préparer activement une succession qui n’est "absolument pas un tabou", a-t-il assuré. Interrogé par un actionnaire sur "l’après Martin-Bouygues", il a affirmé y "réfléchir et en parler souvent" avec ses collaborateurs, tout en rappelant que cela relèverait, in fine "du conseil d’administration". "J’ai déjà dit que dans un ou deux ans, je ferai évoluer sensiblement ma fonction pour précisément appeler auprès de moi des gens plus jeunes, plus dynamiques, plus en phase avec le monde moderne dans lequel nous vivons", a déclaré Martin Bouygues. "J’ai des enfants, un neveu, on réfléchit à tout ça, ils apprennent beaucoup de choses, ils ont fait de brillantes études, ils ont une place dans le groupe qui est belle, mais ils ne sont pas du tout en situation de prendre ma succession dans l’immédiat", a-t-il poursuivi.

"Il m’apppartiendra dans les mois qui viennent, de débattre de ce sujet avec le conseil et de trouver des solutions", a-t-il encore affirmé. Cette relève familiale a d’ores et déjà fait son entrée au conseil d’administration, ce jeudi : les nominations du fils de Martin Bouygues, Edward, âgé de 32 ans, et de son neveu Cyril Bouygues, 30 ans, ont recueilli respectivement 89,76% et 89,65% des voix des actionnaires réunis. 

Source : AFP