Disney nouvelle victime de Canalsat

Nous vous parlions récemment des difficultés de certaines chaînes quant au renouvellement de leur contrat avec Canalsat. Ce dernier impose des baisses de rémunération des chaînes pouvant aller jusqu’à 80% et si l’exclusivité ADSL n’est pas accordée, cette rémunération baisse encore.

Selon Les Echos, c’est au tour de la filiale de Disney, Jetix, de faire les frais du nouveau monopole issu de la fusion Canalsat/TPS. Le contrat qui lie les deux sociétés et qui expire en décembre 2007 ne devrait donc pas être renouvelé. Pour le directeur de la chaîne « il est clair que CanalSat n’a pas l’intention de renouveler notre contrat », il envisage de poursuivre Canalsat.

Reste qui si la chaîne disparaît du bouquet Canalsat, elle va devoir trouver un autre modèle économique en étant diffusée sur ADSL par exemple, sous peine de disparaître tout court.