[Màj] TNT IDF : Le nom des candidats retenus

[Màj] TNT IDF : Le nom des candidats retenus

C’est aujourd’hui que le CSA a rendu public le nom des chaînes qui seront lancées sur la TNT en île de france. Trois canaux à temps plein et un quatrième partagé, pour un total de sept télévisions.
 
 
[Màj] Voici les projets retenus à "temps plein", avec une description du contenu des chaînes :

– Coté Seine (société IDF TV) : Le principal opérateur de la chaîne sera le groupe Hersant médias, qui possède 40,1 % du capital.
Côté Seine s’appuie sur un socle existant, Paris Cap’, une chaîne présente sur le câble et le satellite lancée par le groupe Hersant Média.
Paris Cap’ propose des informations de proximité, des bons plans, des recettes pour mieux vivre à Paris. La programmation est rythmée par des flashs infos (toutes les trente minutes) et des agendas (toutes les trente minutes). Actuellement, la campagne des législatives à Paris est couverte par une émission quotidienne, à 19 h 45, animée par Patrice Carmouz (voir le site pariscap.com).
« Côté Seine » élargira cette base avec davantage de moyens fournis par ses autres partenaires : Lagardère (19,9%), Caisse d’Epargne (20%), Coriolis (10 %) et l’ancien patron de France Télévisions, Xavier Gouyou Beauchamps (10 % avec des associés).
En vitesse de croisière, « Côté Seine » promet trois heures de production fraîche par jour, composée par une équipe de trente-huit collaborateurs (dont quatorze journalistes) et quarante correspondants locaux.

– IDF1 (société Ensemble TV) : Le producteur Jean-Luc Azoulay s’est associé à Marc Tessier (ancien patron de France Télévisions) et Michèle Cotta pour monter IDF1, une chaîne « à vocation familiale ».

L’essentiel des moyens sera fourni par le groupe JLA, lequel dispose d’un plateau de tournage de 3000 m2 à Bezons.
Le catalogue du groupe de Jean-Luc Azoulay se compose de séries comme « Navarro », « L’instit », « Quai N°1 », « Le tuteur », « SOS 18 »…
Jean-Luc Azoulay fut longtemps l’associé de Claude Berda, le patron du groupe AB, avant de prendre son indépendance. Il s’est engagé devant le CSA à ne pas faire d’IDF1 une chaîne de rediffusion de vieilles séries.

– LTF (société locale de télévision) : Le groupe de radios musicales NRJ s’est associé à TELIF (une syndication de sept petites télés franciliennes) pour promouvoir LTF, la télé de tous les Franciliens.
L’interactivité sera à l’honneur.
LTF promet cinq heures de direct par jour avec une équipe de soixante-dix correspondants sur le terrain afin d’offrir de l’information locale, des débats, des émissions de plateau, des chroniques, des magazines, des documentaires, des spectacles et du cinéma.
Avec les chaînes partenaires, LTF disposera de huit plateaux TV.

Et ceux pour le canal à temps partagé (qui réunit les projets associatifs) :

– Demain IDF (société Demain), conçu et édité par la société éditrice de la chaîne nationale Demain.tv (canal 83 de FreeboxTV) : SA Demain, détenue à 53 % par Ymédias (Yacine Sabeg).

– BDM TV porté par l’association Banlieues du monde, présidée par Ibrahim Keita Sorel, qui a pour objectif de « montrer la France en multicolore » et « montrer que la banlieue, c’est la France que nous aimons ».

– Cinaps TV porté par l’association Cinaps, axée sur les arts et la science, et regroupant des chercheurs, universitaires et artistes qui souhaitent utiliser la TV pour la transmission du savoir.

– Télé Bocal portée par l’association Bocal créée il y a dix ans. La chaîne est actuellement diffusée dans une version sur internet. Certains de leurs programmes passent également sur Téléplaisance (qui n’est malheureusement plus sur FreeboxTV).

On notera que Zaléa TV, présente sur le canal 79 de FreeboxTv , et qui souhaitait obtenir une place sur le canal à temps partagé, n’a pas été retenue.

Le CSA livrera les autorisations aux chaînes concernées vers la fin du mois de juillet, afin que les chaînes puissent commencer leur diffusion fin 2007. Ces chaînes devraient logiquement rejoindre FreeboxTv à cette même date.

Sources : CSA, Le point.fr