L’Etat accepterait que Bouygues prenne 12% du capital d’Orange

L’Etat accepterait que Bouygues prenne 12% du capital d’Orange

Selon BFM Business, Emmanuel Macron reçoit aujourd’hui Stephane Richard, patron d’Orange et Martin Bouygues, celui de Bouygues. Cette réunion permettra de soulever la question de l’emploi et des investissements à la suite d’une éventuelle fusion. Autre sujet brûlant qui sera mis sur la table : la participation de l’Etat dans le futur groupe, premier actionnaire d’Orange.

 
BFM Business indique que l’Etat vient d’assouplir sa position pour se rapprocher des exigences de Martin Bouygues. L’Etat détient actuellement 23 % d’Orange et Bercy aurait accepté que Bouygues prenne 12% du capital au moment du rachat, alors que jusqu’à présent le Ministère militait pour une participation maximum de 9%. Mais les négociations ne sont sans doute pas terminées puisque le patron de Bouygues souhaite atteindre le palier de 15%.
 
Les deux opérateurs s’étaient fixés une date limite au 31 mars, et même si la répartition des actifs est à peu près actée avec Free et SFR, les négociations sur les prix n’ont pas encore aboutis.