SFR pourrait partager la Premier League sur la Freebox

SFR pourrait partager la Premier League sur la Freebox

Nous vous évoquions il y a quelques semaines que la maison mère de SFR avait acquis les droits de la Premier League. Mais selon les Echos, il semblerait que SFR va ouvrir ses droits moyennant paiement.

Le championnat anglais serait donc partagé avec Free, Orange, Bouygues et CanalSat. Ce retournement de situation est une surprise. SFR qui a perdu plus d’un millions d’abonnés en 2015 aurait pu être tenté de reserver le championnat anglais à ses seuls clients et surtout pour en attirer des nouveaux.

Michel Combes, le directeur des opérations d’Altice et PDG de la filiale SFR n’est pas de cet avis. Selon lui, les droits premium n’ont pas la vocation à être détenus ou maintenus en exclusivité. Il indique qu’ "interdire à des clients d’avoir accès au foot parce qu’ils ne sont pas chez nous, cela serait une mesure audacieuse qui pourrait se retourner contre nous. Ce n’est pas notre vision du marché. Nous ne croyons pas à l’exclusivité qui enferme le client. Vouloir conserver le client par la contrainte n’est pas une bonne stratégie, le client veut et doit avoir le choix".

Altice a payé cher les droits de la Premier League (120 millions par an contre 63 millions que payait Canal+ avant lui). Cette somme astronomique pourrait faire qu’en gardant une exclusivité, SFR n’arriverait pas a amortir son investissement.

Rappelons qu’en 2009, Orange avait vécu une situation similaire avec les droits de la Ligue 1. Cette exclusivité avait finit devant le tribunal face à Free et SFR qui l’accusaient de distorsion de concurrence. Orange avait dû admettre a cette époque que l’équation économique ne tenait pas la route. "Nous n’ avons jamais réussi à avoir un nombre d’ abonnés suffisant pour rentabiliser les 200 millions par an que coûtaient les droits" avait indiqué l’opérateur à cette époque.