Les ingénieurs d’Apple prêts à démissionner plutôt qu’à collaborer avec le FBI

Les ingénieurs d’Apple prêts à démissionner  plutôt qu’à collaborer avec le FBI

Le New York Times révèle que les ingénieurs d’Apple en charge du chiffrement et de la sécurisation sous iOS sont prêts à démissionner si la justice américaine prenait parti en faveur du FBI. Ces ingénieurs sont peu nombreux au sein de la firme à la pomme, une douzaine en tout et pour tout. Leur départ ralentirait considérablement le processus de déchiffrement de l’iPhone appartenant au terroriste de San Bernardino.

Numerama rappelle que Tim Cook s’était directement adressé au monde dans une lettre ouverte publiée sur le site d’Apple. Le PDG d’Apple critiquait la requête du FBI et s’opposait à ce que « les mêmes ingénieurs qui ont créé ce système de chiffrement pour iPhone afin de protéger nos utilisateurs pourraient, ironiquement, recevoir l’ordre d’affaiblir ces protections et ainsi mettre nos utilisateurs dans une position de faiblesse ».

La démission massive des ingénieurs d’Apple est tout à fait envisageable et n’a rien de symbolique. Rappelons que les différents scandales sur la sécurité, qui ont culminé avec l’affaire de la NSA, ont fait de la protection des données utilisateurs une pierre angulaire du marché des smartphones.