Mariage Orange/Bouygues : Free Mobile pourrait être le seul acquéreur des antennes et équipements de Bouygues Télécom

Mariage Orange/Bouygues : Free Mobile pourrait être le seul acquéreur des antennes et équipements de Bouygues Télécom
 
Le mariage potentiel de Bouygues Télécom avec Orange fait beaucoup parler de lui dernièrement depuis la divulgation, mercredi, de nouvelles informations sur le partage de la filiale télécom du groupe Bouygues entre les différents opérateurs.
 
Cependant, comme l’explique l’hebdomadaire La Lettre A, les milliers d’antennes et d’équipements télécoms de l’opérateur détenu par Martin Bouygues pourraient poser un véritable problème financier à Orange, qui n’a pas besoin de plus d’antennes, l’opérateur historique étant le groupe télécom possédant la meilleure couverture réseau dans l’hexagone. Free Mobile se présente, pour l’instant, comme le seul acquéreur potentiel. Mais la filiale d’Iliad ne prévoit, actuellement, de n’en racheter qu’un petit millier. Le directeur technique de Free, Rani Assaf, se montrerait très vigilant à ce sujet.
 
De plus, ces milliers de sites utilisés par Bouygues Télécom entrent dans le cadre de contrats de location longue durée avec certains bailleurs comme FPS Towers ou TDF. Si aucun repreneur n’est trouvé, Orange serait alors obligé de provisionner plusieurs centaines de millions d’euros de loyers pour dédommager les propriétaires.
 
Le doute plane également sur le devenir des équipements installés sur ces sites et qui pourraient être finalement remisés, faute d’acquéreurs. Si le matériel en question ne trouve aucun acheteur, Free pourra éventuellement s’imposer dans les négociations.