Révolution dans l’ADSL : Les freenautes vont bénéficier du meilleur !

Révolution dans l’ADSL : Les freenautes vont bénéficier du meilleur !

<>

Free équipe ses Freebox – depuis les versions v4 – de chipset Broadcom BCM 6348 mais également ses DSLAMs. Il y a donc une continuité et une compatibilité absolue sur le réseau de Free.

Broadcom et Free ont déjà testé leur partenariat lors notamment du lancement du NitroTM

Cette fonctionnalité cachée a permis de proposer des débits inégalés pour une technologie ADSL 2+.

Aujourd’hui, Free et Broadcom ont mis leur travail en commun pour le développement de la technologie PhyR™Physical Retransmission. Prononcer "Fire" -. (Broadcom pour la partie Hard et Free pour la partie logiciel – Une première version avait été faite pour la VOD qui a été portée pour les processeurs. Des modèles mathématiques ont pu ainsi être mis en place pour la réémission et l’autocorrection des lignes-).

Mais où se cache la révolution ?


Le gros problème des technologies xDSL est qu’elles sont exploitées sur des lignes de cuivre. Ces dernières sont de véritables éponges et peuvent être perturbées par n’importe quelle émission électromagnétique : halogène, ascenseur, etc

Cette propension à la perturbation provoque les désynchronisations et les pertes de paquets (pixellisation). En outre, cette sensibilité au bruit est amplifiée par la vetusté de l’installation téléphonique chez l’abonné.

Pour résoudre cela, Free a mis en place différents modes. Ces derniers sont aptes à satisfaire les plus exigeants.

Le mode Standard est le mode par défaut. Il permet d’avoir de bon débit et un contrôle d’erreur optimal mais la latence (temps de réponse entre les actions clients et réponses réseau) devient plus importante.

Les modes patates et fastpath sont là pour le premier satisfaire les gros téléchargeurs ou les personnes ayant peu de débit (débridage complet de la ligne), le second supprimer le contrôle d’erreur et bénéficier un ping (temps de réponse) minimale.

Enfin, le mode sérénité, permet de simuler une ligne en ADSL classique, donc beaucoup moins sensible aux perturbations car ayant une fréquence d’utilisation plus basse que l’ADSL 2+.

En sus de tout ces modes, Free semble avoir déployé en mars 2006 la technologie FEC COP#3 (Code Of Practise) issue du groupe de normalisation Pro MPEG Forum

PhyR le meilleur pour la télévision !
 :

La révolution est lancée !

Nous avons eu accès aux résultats de quelques tests pendant la phase bêta.

9000 lignes ont été testées. La moitié utilisait le PhyR, l’autre non. 90% des lignes utilisant le PhyR n’ont rencontré aucune erreur sur plusieurs heures. Les lignes n’utilisant pas la technologie rencontraient au moins une erreur par heure pour 90% d’entre elles.

La phase teminale devrait permettre d’avoir une qualité quasi parfaite et par conséquent une télévision supprimée de tout freeze, gel d’images, coupure de son (Jean Michel Planche si vous nous lisez ˆˆ)

Cette technologie sera disponible pour les autres opérateurs (pour le moment c’est en exclusivité chez Free). Mais une condition de taille est nécessaire : être équipé de bout en bout d’un chipset Broadcom. .