La redevance TV pour smartphones, tablettes et ordinateurs est de retour

La redevance TV pour smartphones, tablettes et ordinateurs est de retour

Dans une interview donnée au Parisien, Audrey Azoulay a abordé le sujet de l’acquittement de la redevance TV pour les possesseurs de smarthphones, de tablettes et d’ordinateurs, bref tout ce qui n’est pas strictement un poste de télévision.

D’abord évasive à la question posée par les journalistes sur le sujet, la nouvelle ministre de la Culture et de la Communication a finalement répondu qu’ « aujourd’hui, la redevance repose uniquement sur la détention d’un poste, alors qu’on peut regarder la télévision sur Internet, les tablettes, les smartphones. Il faudra donc réfléchir à la manière d’intégrer ces nouveaux modes de diffusion dans la redevance. »

Clubic rappelle que ce positionnement n’est pas nouveau. En 2014, François Hollande avait déclaré : « La seule détention du poste de télévision ne peut pas être exclue de cette réflexion puisque l’on peut regarder les chaînes du service public par d’autres moyens. »

Toutefois, le président de la République était revenu sur sa position en septembre dernier, comme le rappelle Numerama. Cette proposition, qui taxerait des citoyens étudiants et/ou en difficulté, reste très impopulaire. Selon un rapport médiamétrie : 8,1 millions de français, possédant ou non un écran TV, ont regardé au moins une fois la télévision de manière délinéarisée en 2014. De plus, la redevance concerne 98% des foyers fiscaux.