Mobile : Comment vont les opérateurs avant le mariage Orange Bouygues ? Free continue de grimper

Mobile : Comment vont les opérateurs avant le mariage Orange Bouygues ? Free continue de grimper

A la fin de l’année 2015, la France comptait plus de cartes SIM que d’habitants : 75,1 millions (dont 69,8 millions sont actives) selon l’ARCEP. Pour le moment, quatre opérateurs se partagent le marché mais d’ici la fin de l’année, il n’en restera sans doute que trois, après l’éventuel mariage d’Orange et Bouygues. 

 

Orange en tête 

Orange reste le leader du mobile. Bien que ses tarifs soient plus élevés que la moyenne, Orange a séduit plus de 2 millions de clients en 2015 (une hasse de 9,9%). Avec ces chiffres, Orange ne cherche plus à progresser en France, mais à se développer en Europe et en Afrique ainsi que de lancer son offre bancaire qui pourrait engranger beaucoup d’argent.

SFR dans la tourmente 

Le second opérateur mobile a vécu une année 2015 difficile avec la reprise en main par Patrick Drahi. Alors qu’en France 460 000 cartes SIM supplémentaires ont été mises en service cette année, SFR a perdu presque 1 million d’abonnés, pour un parc de clients s’élevant à 21,95 millions soit une baisse de 4.3% dans en marché en croissance. SFR est le perdant de 2015, même si au dernier trimestre, il a gagné des clients. Pour enfoncer le coup, sa dette représente 3,7 fois ses revenus. L’opérateur tente de limiter la casse avec des plans d’économies, et compte sur le retour à 3 opérateurs pour se refaire une santé. 

Free continue de grimper

C’est incontestablement le grand gagnant de cette année dans le mobile. Free a poursuivi sa croissance et talonne Bouygues. Quatre ans seulement après son arrivée, l’opérateur compte 11,68 millions d’abonnés, une hausse de 15,6% cette année (qui représente 1,6 million de nouveaux abonnés en 2015). Iliad ambitionne d’atteindre 25% de parts de marché. Et il pourrait vite y arriver car le groupe est très peu endetté. L’éventuel mariage d’Orange et Bouygues pourrait lui permettre d’accèlerer son déploiement mobile.

Bouygues se redresse mais reste dans le rouge

Bouygues va mieux mais reste faible. Il a attiré 769 000 nouveaux clients et a désormais 11,89 millions de clients mobiles. Il a cassé ses tarifs et donc réduit ses marges : une perte de 59 millions en 2015. A la différence des 3 autres, son avenir est incertain. Bouygues devrait être racheté par Orange, tandis que SFR et Free participeraient à ce mariage. Martin Bouygues cherche à obtenir le meilleur prix, tandis que les salariés veulent être repris par Orange. Si l’opération ne se faisait pas, le groupe lancerait un plan d’économie d’au moins 400 millions d’euro en 2016.

Source : Europe 1