Le produit de la « taxe télécom » instaurée par l’état participera désormais au financement de France Télévisions

Le produit de la « taxe télécom » instaurée par l’état participera désormais au financement de France Télévisions
 
La « taxe télécom », aussi appelée « taxe copé », permet à l’état de taxer le chiffre d’affaires des opérateurs télécoms de l’ordre de 1,3 % (suite à une nouvelle augmentation de 0,4 % l’année dernière) et est évaluée entre 200 à 300 millions d’euros de recettes par an. Instaurée en 2009 pour financer la fin de la publicité sur France Télévisions , cette taxe était, jusqu’ici, inclus dans le budget de l’état. Cependant, le journal La Croix rapporte que la Commission européenne a jugé, mi-janvier, cette taxe conforme au droit européen et que dorénavant, le produit de cette dernière participera au financement de France Télévisions.
 
Le groupe audiovisuel public prévoit, d’ici 2016, un budget à l’équilibre grâce à cette nouvelle source de financement.