Nouvelle augmentation de la « taxe Copé », les opérateurs télécom en colère

Nouvelle augmentation de la « taxe Copé », les opérateurs télécom en colère

Le mois dernier, le gouvernement annonçait un relèvement de la « taxe Copé » sur les télécoms, pour renflouer l’audiovisuel public en 2016. Cette taxe passait ainsi de 0,9 % du chiffre d’affaires des opérateurs à 1,2%.
 
Mais l’augmentation sera en fait plus forte. En effet, Fleur Pellerin a présenté un nouvel amendement ce lundi, ce lundi, à l’Assemblée Nationale, proposant d’augmenter encore de 0,1% cette taxe. Un amendement qui a été adopté par les députés et qui fait donc passer la taxe télécom à 1,3% du chiffre d’affaires des opérateurs.
 
Cette annonce a fait réagir Didier Casas, le Président de la Fédération Française des Télécoms (dont Free ne fait pas partie). "Le gouvernement persévère dans l’erreur moins d’un mois après une première hausse et vient de nouveau faire les poches de l’industrie des télécoms malgré des engagements pris au plus haut sommet de l’Etat", a-t-il indiqué à l’AFP. Et d’expliquer que "les entreprises du secteur ont dû se transformer et faire des économies, parfois au prix de lourds sacrifices, notamment de la part des salariés et on leur fait encore compenser l’absence de transformation de la télévision publique […] Il ne faut pas oublier que nous sommes engagés dans le plus grand investissement d’infrastructures de ces 30 dernières années, pour un montant qui atteint les 7 milliards d’euros annuels, malgré un contexte difficile avec des tarifs bas et des marges faibles"
 
Source : La Tribune