Le WiFi passif videra vos batteries 10 000 fois moins vite

Le WiFi énergivore est-il révolu ? Une équipe de chercheurs de l’université de Washington a inventé le « Passive WiFi » qui consomme 10 000 fois moins d’énergie que le traditionnel et 1000 fois moins que le Bluetooth. Comme le décrit Le Vif, les scientifiques ont exploité une technologie sans alimentation propre à elle-même : proche du Morse afin de réfléchir les ondes sur le modèle des puces RFID. Ensuite, un appareil branché à une surface absorbe les signaux analogiques du réseau et les renvoie vers les terminaux. Les plus geek de nos lecteurs anglophones pourront trouver une description plus précise du projet sur le site de l’Université de Washington.

Toutefois, si l’expérience du WiFi passif fonctionne sur le principe, ses performances ne sont pas optimales. Avec un périmètre de 30 mètres et un débit de 11 Mb/s pour une consommation de 15 à 60 microwatt, nous sommes loin de l’efficacité du WiFi classique. Mais il semble évident que cette découverte aura du succès sur le marché d’internet et des objets connectés, à défaut d’alimenter nos smartphones, tablettes et ordinateurs. Pour le moment ?