Iliad pourrait participer à une réunion de la Commission européenne concernant la fusion des opérateurs britanniques O2 et 3UK

Iliad pourrait participer à une réunion de la Commission européenne concernant la fusion des opérateurs britanniques O2 et 3UK
 
Alors que Xavier Niel avait approché l’OFCOM (le régulateur des télécoms en Grande-Bretagne) au mois de janvier en exprimant son « intérêt préliminaire » pour le marché britannique, il semblerait que la Grande-Bretagne soit un microcosme de choix pour le fondateur d’Iliad. Le site Total Telecom, qui reprend des informations de l’agence Reuters, affirme qu’un représentant de la maison mère de Free pourrait être présent lors d’une réunion, prévue le 7 mars, entre les acteurs du marché britannique et la Commission européenne dans le cadre de la fusion des opérateurs britannique O2 et 3UK. Plusieurs opérateurs britanniques seront également présents à Bruxelles comme Sky, VirginMedia, TalkTalk, Vodafone et BT.
 
Cette réunion aurait un double intérêt pour Xavier Niel : il avait exprimé au mois de janvier son intérêt auprès de l’OFCOM afin de récupérer certains actifs privés dans le cadre de la fusion entre les deux opérateurs. Il pourrait donc récupérer certaines infrastructures ou fréquences outre-manche. De plus, la situation que connaît actuellement le Royaume-Uni (un passage potentiel de quatre à trois opérateurs) est assez comparable avec le marché français et le mariage annoncé entre Orange et Bouygues Télécom. Cette réunion permettra certainement à Iliad d’acquérir des précisions, mais aussi des informations précieuses pour les futures négociations en France entre les opérateurs.